1. Tout champignon n’est pas de la mérule.

D’autres champignons lignivores sont également responsables de dégradations du bois d’œuvre. Nous rencontrons fréquemment des Polypores qui sont responsables de pourriture fibreuse et blanche du bois ainsi que des Coniophores. Par rapport au traitement de Serpula lacrymans, la stérilisation chimique n’est pas toujours nécessaire ; des mesures de reconstruction adaptées permettent souvent de solutionner le problème.

2. Autres ravageurs du bois d’œuvres :
les insectes xylophages ou insectes des maisons

Les larves de ces insectes se développent dans les bois et occasionnent des dégâts considérables. Elles sont aussi appelées vers du bois ou vers du bois de charpente

3. Cause première du développement de la mérule et des moisissures: l’humidité dans les maisons et principalement l’humidité dans les murs

Complémentairement aux problèmes de mérule, nous nous sommes spécialisés
dans les problèmes d’humidité

Déterminer et remédier à l'humidité dans les murs

L’origine de l’humidité dans les murs doit être déterminée précisément afin de pouvoir vous conseiller sur la meilleure façon d’y remédier  Celle-ci peut provenir d’une fuite de toiture, de corniche, d’un dégât des eaux, d’une porosité du parement extérieur (infiltration ou mur enterré), d’un manque de ventilation, de la condensation, de la migration de sels dans la maçonnerie ou encore de remontée capillaire d’eau (appelée également humidité ascensionnelle).

Nous effectuons le traitement d’humidité dans les bâtiments ayant pour origine :