Une façade très humide a causé le développement de mérule sur toute la hauteur de celle-ci et les deux murs mitoyens. La cage d'escalier a été complètement contaminée et la mérule s'est propagée aux bâtiments voisins. Ce bâtiment était resté inoccupé plusieurs années. Une infiltration de toiture et le mauvais état de la façade ont entrainé cette contamination généralisée. Malgré cela, après dégagement des boiseries, dont la cage d'escalier complète, une reconstruction a été possible en utilisant du bois traité autoclave classe d'emploi 4.