De l'humidité ascensionnelle dans le mur se manifeste par une humidité accrue du bas du mur. Le plafonnage mouillé devient le substrat idéal pour le développement de moisissures superficielles. La maçonnerie est décapée (jusqu'à hauteur de dégradation du plafonnage), forée et injectée de produit de traitement. On remarque les remontées verticales aux jonctions des murs. Cette barrière chimique empêche la remontée capillaire d'humidité. S'il y a présence de sels hygroscopiques dans la maçonnerie, celle-ci est également traitée à cet effet. Le mur peut ensuite être replafonné, le problème ne se posera plus.