La partie de cloison contaminée par la mérule a été coupée. Les planches ont été usinées à l'identique et la cloison reconstituée. Il a suffit ensuite d'appliquer la couche de finition. La mérule n'avait pas contaminé le sol et les bois remplacés n'étaient pas en contact avec des maçonneries humides. Les bois remplacés n'ont pas dûs être traités classe 4.